Faire

Faire est un verbe très utile en français. Il veut dire fabriquer, préparer, mais il permet de dire beaucoup d’autres choses. Il peut remplacer beaucoup de verbes. Voici des phrases avec faire qu’on entend tous les jours en France :

Faire une bêtise : Se tromper, oublier quelque chose… « J’ai fait une bêtise : j’ai acheté des citrons au lieu d’acheter des oranges. »

Faire confiance : Savoir que quelqu’un est honnête, qu’il dit la vérité, qu’il fait ce qu’il dit : « Je te prête ma voiture et je te fais confiance pour être très prudent. »

Faire des économies : Essayer de ne pas dépenser beaucoup d’argent. « Je fais des économies pour pouvoir partir en vacances cette année. »

Faire des histoires : Voir des problèmes partout. « Je n’aime pas travailler avec lui. Il fait toujours des histoires. »

Faire des progrès : Faire quelque chose de mieux en mieux : « Tu fais des progrès en français, tu le parles bien mieux. »

Faire envie : Avoir envie de quelque chose, c’est vouloir cette chose : « Ce pantalon me fait envie. » : J’aimerais bien avoir ce pantalon.

Faire exprès : On utilise faire exprès pour dire qu’on fait quelque chose parce qu’on veut :

« Tu fais exprès de ne pas comprendre. » : Tu veux me faire croire que tu ne comprends pas ce que je te dis.

ou qu’on fait quelque chose sans le vouloir :

« Je n’ai pas fait exprès de casser cette tasse. » : Jai cassé la tasse sans le vouloir.

Faire l’amour : avoir un rapport sexuel.

Faire la fête : S’amuser avec des amis.

Faire peur : « Ça me fait peur de penser au changement climatique ! »

Faire plaisir : Faire quelque chose pour qu’une autre personne soit contente : « Ton cadeau me fait très plaisir ! » « Ça fait plaisir de te voir ! »

Faire semblant : On fait semblant pour tromper les autres : « Il fait semblant de travailler quand le chef arrive ! »

Faire une bise, faire un bisou : Embrasser quelqu’un sur la joue.

Faire un effort : Essayer de faire quelque chose de difficile : « Si tu fais un effort, tu auras de bonnes notes. » « Le coureur est fatigué. Il fait un grand effort pour terminer la course. »


Avec faire, on peut parler de beaucoup de choses :

À l’école

Faire s’utilise pour tout ce qu’on apprend à l’école : « Je fais du français. » « Je fais des maths. » « Je fais de la musique. »…

Dans les magasins

Faire s’utilise pour dire vendre : « Ils font de beaux vêtements, ici. » « Ils font des beaux fruits et légumes pas chers dans ce magasin. »

« Faire les magasins », c’est aller dans tous les magasins pour tout regarder.

« Ça fait bien, ces bottes avec ton manteau. Ça fait joli  » : Ça va bien ensemble, c’est joli ensemble.

Pour parler des mesures

« Il fait 1m80. » : Il mesure 1m80.

« Ça fait 10 €. » : ça coûte 10 €.

« Ma lettre fait 25g. » : ma lettre pèse 25g.

Pour parler de la météo

« Il fait chaud. » « Il fait beau. » « Il fait soleil. »

« Il fait froid. » « Il fait du vent. » « Il fait mauvais. »

Il fait beau chez toi ?

Quel temps il fait chez toi ?

« Il fait jour. » « Il fait clair. »

« Il fait nuit. » « Il fait noir. »

Pour parler de sport

On utilise beaucoup Faire pour parler de sport :

Je fais du foot (je joue au foot), je fais du cheval (je monte à cheval), je fais du vélo (je roule à vélo), je fais du jogging (je cours)…

Parler du temps qui passe

« Ça fait trois jours que j’ai mal. » : J’ai mal depuis trois jours.

« Ça fait six mois qu’on ne s’est pas vus. » : On ne s’est pas vus depuis six mois.

« Regarder la télé, Ça fait passer le temps. »

Pour le travail de la maison

« Je fais le ménage. » « Je fais mon lit. » « Je fais la vaisselle. » « Je fais la lessive. » « Je fais le repassage. » « Je fais les courses. » « Je fais à manger. »…

Faire s’utilise aussi pour la toilette :

« Je fais ma toilette » : Je me lave – « Je me fais un shampooing » : Je me lave la tête – « Je me fais beau, je me fais belle » : je me coiffe, je mets de beaux vêtements pour sortir.

Pour parler de voyage

« Il fait un voyage.  »

« Nous faisons escale à Rome. »

« Ils font une promenade. Ils font une visite.  »

« Nous avons fait 300 km.  »

« J’ai fait 5 heures de route. »

« Elle a fait le plein (elle a pris de l’essence). »

« Le train fait 200 km/h. »


Questions avec Faire

« Tu n’est pas au travail ? Comment ça se fait ? » : Pourquoi tu n’est pas au travail ?

« Comment on fait pour avoir une carte de séjour ? » : Comment on peut avoir une carte de séjour ?

« Tu fais quoi dans la vie ? » : C’est quoi ton travail ?

« Ça ne fait rien si je prends ton stylo ? » – « Non, ça ne fait rien. Tu peux le prendre, ça ne me gêne pas. »

« Pourquoi tu cries ? Qu’est-ce que j’ai fait ? » – « Tu as cassé mon plus beau vase ! »


Faire + verbe à l’infinitif

On peut utiliser Faire avec beaucoup de verbes. Voici quelques exemples :

« J’ai fait tomber un verre. Il est cassé. »

« Excuse-moi de te faire attendre, je suis au téléphone. »

« Tu me fais rire ! » : Je m’amuse quand je suis avec toi.

« Je fais réparer le robinet du lavabo. »

« Elle fait pousser des tomates dans son jardin. »

« Le professeur fait faire un exercice par la classe. »

Se faire

« Je me fais de nouveaux amis en France. » : Je rencontre de nouveaux amis.

« Je me fais à mon nouveau travail. » : Je m’habitue à mon nouveau travail.

« Je me fais du souci pour toi. » : Je suis inquiet pour toi.

Se faire + verbe à l’infinitif

« Je me fais couper les cheveux. » : Je vais chez le coiffeur.

« Il s’est fait voler son smartphone. » : On lui a volé son smartphone.

Faire + faire

« Mon fils a du mal en français, alors je lui fais faire des exercices à la maison. » : Je lui dis de faire des exercices à la maison et je l’aide à les faire.

« Je fais faire mes vêtements par une couturière. » : Je n’achète pas mes vêtements dans les magasins, les vêtements que je porte sont faits seulement pour moi (bon, ça c’est pour les gens riches).

Autres phrases avec Faire

« C’est bien fait ! » : On dit c’est bien fait quand on est fâché avec quelqu’un et qu’on apprend qu’il a eu un problème. « C’est bien fait  pour lui ! », ça veut dire « Je suis content qu’il ait des problèmes, il le mérite  ! » (ce n’est pas très gentil).

« Je ne me laisse pas faire ! » : Je sais me défendre si on m’embête.

Panneau danger

Et pour finir, des phrases qu’il ne faut pas dire avec des gens qu’on ne connaît pas. JAMAIS. On les entend souvent mais elles ne sont pas polies.

« J’en ai rien à faire ! » : Ça ne m’intéresse pas. Je ne veux pas écouter.

« Faire la gueule. » : Ne pas être content. Être de mauvaise humeur. « Pourquoi tu fais la gueule ? Parce que les vacances sont finies ? Mais ce n’est pas de ma faute ! »

« Va te faire voir ! » : Pars d’ici, je ne veux plus te voir.